Ouverte sur le quartier et sur la ville, la chapelle accueille régulièrement des projets portés par d’autres associations ou groupes qui investissent alors le lieu, l’Atelier Idéal étant alors très souvent co-organisateur de ces évènements.

Grrrève des femmes !
samedi 8 mars à partir de 18h

Pour prolonger la journée de mobilisation pour les droits des femmes, une soirée non mixte est organisée à La Chapelle à partir de 18h.

Le 8 mars, Faites la grève !

Venez clamer des slogans contre l’exploitation salariale/domestique/sexuelle des femmes !

Venez avec vos pancartes et banderoles pour l’égalité !

Venez occuper l’espace public pour manifester publiquement votre volonté de changement !

Parce que le 8 mars n’est pas « la journée de la femme » mais une journée internationale de LUTTE des femmes et de mobilisation citoyenne, et parce que la crise est passée par là, à Toulouse le 8 mars c’est la grève des femmes.

Grève au travail, grève à la maison !

Parce qu’il s’agit de lutter contre le mythe de l’égalité-déjà-là.

Parce qu’il s’agit de lutter pour réduire l’écart entre l’égalité des droits et l’égalité des faits : à travail égal les femmes gagnent 27% de moins que les hommes, 70% des travailleurs à temps partiel et bas salaires sont des femmes, en moyenne la retraite des femmes est de 780€ quand celle des hommes est de 1500€, les femmes effectuent encore 80% des tâches domestiques, etc.

Parce qu’en période de crise, les femmes sont toujours les premières à faire les frais des politiques d’austérité notamment via la casse des services publics : en 10 ans à peine 180 centres IVG et 144 maternités ont fermés, etc.

Parce que 40 ans après la soit disant libération sexuelle, la sexualité des femmes est encore opprimée et exploitée : l’accès à la contraception et à l’IVG est menacé, les femmes homosexuelles subissent à la fois sexisme et lesbophobie, les femmes sont culpabilisées de ne pas avoir d’enfant, les femmes sont sanctionnées d’en avoir, etc.

Parce que les violences sexuelles des hommes contre les femmes sont encore monnaie courante : les femmes sont harcelées dans la rue comme au travail, une femme meurt tous les deux jours et demi sous les coups de son conjoint, une femme est violée toutes les 7 minutes.

Toutes et tous à la manif !

RDV à 14h Place Jeanne d’Arc